Vous êtes ?

Enjeux/Stratégie

L’Alsace se caractérise par la présence de milieux naturels contrastés et riches accueillant une biodiversité importante et qui s’étendent sur plus de la moitié de sa superficie.

Les êtres vivants se répartissent dans l'espace en fonction de leurs besoins et des interactions qu'ils ont les uns avec les autres. Les écosystèmes naturels résultent de cette dynamique et réagissent aussi aux interventions humaines, qui modifient les conditions écologiques locales plus ou moins profondément.

Même si en Alsace (comme partout en France métropolitaine), il n'existe quasiment plus de milieux strictement naturels non modifiés par l'action de l'homme, la région est dotée d'un très riche patrimoine naturel, d'une grande diversité en raison de la variété des contextes géomorphologiques et climatiques.
Le terme "milieux naturels" est couramment utilisé pour différencier les espaces très fortement artificialisés, milieux urbains, industriels et cultures annuelles de ces espaces plus préservés des pressions liées à l'activité humaine. Mais, l'Alsace est aussi une région densément habitée, cultivée et industrialisée, autant de causes de dégradation des espaces naturels et de leur biodiversité.

Les installations classées pour la protection de l'environnement (ICPE) et notamment les carrières sont susceptibles d'avoir un impact sur le milieu naturel (faune, flore) et les paysages. Celles qui présentent les impacts les plus importants sont soumises au régime de l'autorisation préfectorale.

La réglementation relative aux ICPE, prévoit les dispositions visant à éviter, prévenir, limiter, réduire ou s'il n'existe pas d'autre alternative, compenser les impacts de ces installations sur l'environnement.
 

Retour en haut