Vous êtes ?

Plan Régional Santé environnement

Le thème santé environnement est défini en France comme l'ensemble des effets sur la santé de l'homme dus à ses conditions de vie (expositions liées à l'habitat et/ou exposition professionnelle par exemple…) ou à la contamination des différents milieux (eau, air, sol,…).
Pour répondre à ces enjeux environnementaux et conformément à la loi du 9 août 2004 relative à la politique de santé publique (article L1311-6 du code de la santé publique), le gouvernement a adopté en conseil des ministres le 24 juin 2009 un deuxième plan national Santé Environnement (PNSE2) pour la période 2009-2013.

Le PNSE 2 se décline en 58 actions concrètes autour de deux axes forts

PRSE (Plan Régional Santé et Environnement)
PRSE
  • La réduction des expositions responsables de pathologies à fort impact sur la santé (cancers, maladies cardiovasculaires, pathologies respiratoires, neurologiques,…) y compris en milieu de travail.
  • La réduction des inégalités environnementales, qui contribuent aux inégalités de santé, en prenant particulièrement en compte les populations les plus vulnérables.

Pour assurer sa mise en oeuvre et répondre au mieux aux priorités locales, le PNSE 2 fait l'objet d'une déclinaison en Plans Régionaux Santé Environnement (PRSE) dans chaque région française (selon l'article L1311-7 du code de la santé publique).

En Alsace, ce deuxième PRSE est le fruit d'un important travail collectif, engagé en juillet 2010 avec la mise en place d'un comité de pilotage et de groupes de travail thématiques réunissant toutes les parties prenantes (administration territoriale de l'État, collectivités territoriales, associations, monde économique, salariés). Après une consultation publique organisée du 10 février au 21 mars 2012, il a été approuvé par le Conseil Régional d'Alsace et l'arrêté préfectoral a été signé le 10 septembre 2012.

Il se traduit par des actions regroupées en 11 objectifs prenant en compte les spécificités régionales :

  1. Améliorer la qualité de l'air extérieur et prévenir les pathologies associées
  2. Réduire l'exposition aux substances ayant un effet cancérogène, mutagène ou reprotoxique
  3. Améliorer la qualité de l'air intérieur
  4. Protéger les eaux souterraines
  5. Connaître et réduire l'impact des produits phytosanitaires
  6. Lutter contre l'habitat indigne
  7. Réduire l'incidence de la légionellose
  8. Lutter contre les points noirs environnementaux
  9. Informer sur les risques auditifs liés à l'écoute de musique amplifiée
  10. Éduquer au lien santé environnement
  11. Préparer l'avenir : risques émergents (nanotechnologies et ondes électromagnétiques)

A fin 2014, 85 % des actions du plan sont déjà largement avancées. Certaines ont même déjà produit des résultats. Un bilan a été réalisé, il est mis à disposition sur le site internet du PRSE.

Parmi les actions engagées, on peut citer l'étude de zone santé environnement de la vallée de Thann, l'étude de la qualité de l'air dans les bâtiments basse consommation (BBC) ou la mesure des produits phytosanitaires dans l'air.

Pour plus d'information :

Sitewww.prse-alsace.fr

Le PNSE 3

Le troisième PNSE, adopté en conseil des ministres le 12 novembre 2014, a été élaboré pour la période 2015-2019.

Il témoigne de la volonté du gouvernement de réduire autant que possible et de façon la plus efficace les impacts des facteurs environnementaux sur la santé afin de permettre à chacun de vivre dans un environnement favorable à la santé.

Il s'articule autour de 4 grandes catégories d'enjeux :

  • Des enjeux de santé posés par les pathologies en lien avec l'environnement ;
  • Des enjeux de connaissance des expositions et des leviers d'action ;
  • Des enjeux de recherche en santé environnement ;
  • Des enjeux pour les actions territoriales, l'information, la communication et la formation.

Ce troisième PNSE sera décliné en région à partir de 2016.

Retour en haut